Fabienne Tremblay


   Je me souviendrai toujours, lors d’un voyage à Jonquière, ma ville natale, du moment précieux  où je suis rentrée chez ma grand-tante Grâce Plourde accompagnée de mon père. J’avais 6 ans et je découvrais un artiste peintre pour la première fois. L’odeur de solvant et de peinture seule m’a conquise. L’atelier, les encadrements antiques, les toiles et les œuvres enlignés dans chaque pièce partout sur tous les murs et les planchers étaient pour moi un enchantement. C’est après cet instant magique que je savais que je deviendrais artiste moi aussi.

    Ma grand-mère Corinne Plourde, peintre elle aussi, m’a transmise ce don que j’ai découvert assez jeune en ayant un talent pour le dessin mais aussi un besoin de créer dans presque tous les aspects de ma vie. Grande sportive j’aime le ski, le golf, le jogging, le yoga et le vélo. Découvrir le monde en voyageant est un bonheur pour moi. Les paysages sont naturellement mes thèmes de prédilection. Mon jardin est aussi une grande source d’inspiration pour mes floraux dynamiques .

    J’ai étudié le dessin d’abord et pendant de nombreuses années, la peinture à l’huile avec l’artiste de renom Tania Axiuk. J’ai continué mon perfectionnement en participant à plusieurs ateliers de plein air au Québec en Europe et aux États-Unis.

    Récipiendaire d’une mention honorable de l’exposition de l’Association Récréative d’Air Canada en 1999, j’ai aussi  méritée un prix en octobre 2002 pour une de mes œuvres choisies lors du concours du comité de soins en fin de vie à l’Hôpital Ste-Anne, où j’y travaille comme technicienne en diététique.

    Une grande réalisation pour moi, à été la location d’une de mes œuvres pour l’utilisation dans le décor du film : Summer House, réalisé pour la télévision par la compagnie de film Incendo Summer Production, en 2007.

     J’ai récemment donné un cours d’initiation à la peinture à une amie proche atteinte du cancer du sein qui à été un grand réconfort émotionnel et une période intense en sentiments


Comments